Gréu de l'àpi

Le bonheur n'est jamais offert, il se gagne, il se goûte et c'est autour d'une table qui se partage Roland Escaig

13 décembre 2018

Noël 2018

A0FB1524-E376-4C14-BAA2-7DBC55601E9E

 

25D7675E-18D8-4532-B8E6-95FDBC810FB1

Bredele anis sur le site bredele.fr

 250 gr de sucre
– 3 oeufs
– 300 gr de farine
– 20 gr de graines d’anis

Préparation des Bredele à l’anis : 

Fouettez pendant 20 minutes les oeufs et le sucre.
Y ajouter les graines d’anis 5 minutes avant la fin des 20 minutes. Puis ajouter la farine tamisée petit à petit.

Avec une poche a douille ou une petite cuillère former des petits tas sur une plaque à pâtisserie beurré ou recouverte de papier sulfurisé.

Laisser reposer les Anis Bredele 3 heures dans un endroit chaud et sec.

Préchauffer le four à 175°C (Th 6). Et faire cuire les Anis Bredele environ 10 minutes. Arrêter la cuisson des Anis Bredele avant que le dessus ne brunissent.

Laisser refroidir les petits Gâteux de Noël sur une grille, puis les garder dans une boite pour qu’ils puissent être dégustés jusqu’à Noël.

Lebkuchen blog beau à la louche 

Pour une soixantaine de Lebkuchen de taille moyenne :

4 œufs 
200g de sucre

50g de miel

90g d'amandes non mondées finement concassées

90g poudre d'amandes

1 cuillère a café de quatre épices
1 cuillère a café de gingembre en poudre
½ cuillère à café de badiane à poudre (à défaut, de l’anis en poudre)
2 cuillères a café de cannelle

200g de farine 
100g de farine de seigle

2 cuillères a café de bicarbonate

Pour le façonnage :
Du beurre

Pour le glaçage

150 g de sucre glace

Le jus d’un citron jaune
400g de chocolat noir
Et aussi :
Une paire de gants en plastique jetable


Fouetter les œufs et le sucre jusqu’à ce que la préparation blanchisse et devienne mousseuse. Ajouter ensuite le miel, les amandes concassées, la poudre d’amande et les épices. Mélanger puis ajouter les farines et le bicarbonate. Mélanger rapidement pour obtenir une pâte homogène qui reste très collante, absolument pas maniable. Couvrir et laisser reposer au frigo pendant 4 heures. Sous l'action du bicarbonate la pâte peut lever légèrement.


Préparer quatre feuilles de papier cuisson. Faire fondre le beurre et beurrer les feuilles de cuisson. La pâte à Lebkuchen étant collante et donc difficile à manipuler, enfiler une paire de gants jetables, enduire vos gants de beurre fondu, avec une cuillère à café prélever un peu de pâte et entre la paume de vos mains façonner des boules de la taille d’une noix (pas plus grande !) et les déposer sur les feuilles beurrées en les espaçant les unes des autres. Il faudra re-beurrer les gants régulièrement pour éviter que la pâte ne colle. Ne pas aplatir les boules de pâte, les laisser sécher à température ambiante pendant 12 heures.

Au bout de ce temps, préchauffer le four à 160°C. Faire cuire les Lebkuchen 10 minutes : ils vont s’étaler un peu, ils doivent à peine dorer et rester moelleux, il ne faut surtout pas trop les cuire, ils se raffermiront en refroidissant. Laisser refroidir avant de des déposer sur des grilles. 
Préparer le glaçage en mélangeant le sucre glace et 3 cuillères à soupe de jus de citron, ajouter ensuite si nécessaire le reste du jus de citron petit à petit jusqu’à obtenir un glaçage translucide ni trop liquide (ils imbiberait les lebkuchen), ni trop épais (il serait trop blanc), appliquer le glaçage au pinceau sur le côté bombée des lebkuchen et laisser sécher plusieurs heures sur les grilles.
Dans une petite casserole, faire fondre le chocolat au bain marie, y tremper le côté plat des lebkuchen, enlever l’excédent de chocolat avec un couteau à beurre et laisser sécher plusieurs heures sur les grilles, le chocolat en haut. 
Les lebkuchen sont meilleurs au bout de quelques jours, ils se conservent 2 – 3 semaines dans une boîte métallique même si ils perdent un peu de leur moelleux au fil du temps.

 

Linzele

Recette trouvée sur le blog ChocoBea
Pour environ 30 pièces
250g de farine
125g de poudre d’amande
100g de sucre semoule
1 cuillère à café de levure
1 pincée de sel
1 cuillère à soupe de cannelle
1 cuillère à soupe de cacao non sucrée
2 œufs
100g de beurre à température ambiante
Confiture de framboises pépin

Mélanger la farine, la poudre d’amandes, le sucre, la levure, le sel, la cannelle et le cacao. Ajouter les œufs, mélanger puis ajouter le beurre et pétrir la pâte jusqu’à obtenir une boule. Emballer la boule de pâte dans du papier film ou dans un sac congélation et mettre au frigo pour minimum 1 heure (une nuit sinon).
Préchauffer le four à 160°C.
Prélever des morceaux de pâte et façonner des boules de la taille de noix, les déposer sur une plaque du four recouverte de papier sulfurisé. Faire un petit trou sur le dessus de chaque boule de pâte à l'aide du manche d'une cuillère en bois (faire un trou quand même un peu profond sinon les biscuits seront radins en confiture). Garnir ces petits trous de confiture de framboise.
Cuire 15 minutes puis laisser refroidir sur une grille.

 

bredele au sirop d’érable brèdele.fr

80 g de sucre glace
– 1 oeuf
– 50 g de sirop d’érable
– 260 g de farine
– 1 cuillère à café de levure chimique
– 150 g de beurre pommade

Je commence par casser l’oeuf dans un saladier et j’ajoute le sucre glace. Je mélange le tout à l’aide d’un fouet puis j’incorpore le sirop d’érable.

Je mélange le farine avec le levure et j’incorpore le beurre pommade.Je travaille la pâte avec un robot ou à la main afin d’obtenir un aspect sableux.

J’incorpore le mélange oeuf sucre glace sirop d’érable et et je pétris afin d’obtenir une pâte sablée homogène.
Je forme une boule de pâte et je laisse reposer au frais durant 2 heures.

Je préchauffe le four à 180°C (Th 6).

J’abaisse la pâte à 6 mm d’épaisseur avec un rouleau à pâtisserie et détaille les petits sablés au sirop d’érable à l’aide d’un emporte-pièce feuille d’érable.

Je dépose les Bredele au Sirop d’Erable sur une plaque de cuisson huilée ou recouverte d’un tapis de cuisson réutilisable.
J’enfourne les Bredele au Sirop d’Erable 10 minutes à 180°C (Th 6

Posté par luccetatou à 20:04 - 4.1 Friandises - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire