Gréu de l'àpi

Le bonheur n'est jamais offert, il se gagne, il se goûte et c'est autour d'une table qui se partage Roland Escaig

25 novembre 2013

Apéro entre amis - BAGELS -

 

LES BAGELS

apero 013

RECETTE TROUVEE ICI

Les bagelsles bagels voyons voir…. Ah mais oui bien sûr c’est à la mode, il y a même desboutiques spécialisés où ils sont déclinés avec toutes sortes d’ingrédients, crème,  fromage frais, saumon, poulet, cheddar, herbes, voire même en version sucrée fourrés à la crème de marron, de spéculoos, à la confiture et j’en passe. Une mode qui nous vient indirectement d’outre atlantique car la recette a été importée par des juifs d’Europe de l’Est immigrés au début du 20ème siècle aux Etats Unis. C’était déjà au 17ème siècle une spécialité culinaire de la communauté juive de Cracovie que l’on donnait aux femmes qui venaient d’accoucher. Une autre interprétation situe l’origine du bagel vers 1683 où un boulanger aurait créé un pain en forme d’anneau  pour  remercier un roi polonais d’avoir protégé les Juifs contre l’invasion des Turcs. Aux Etats-Unis les bagels sont d’abord apparus à New-York puis à Chicago pour rapidement se répandre sur tout le continent. Il paraît même que c’est le pain préféré des américains, et comme on aime bien tout ce que vient d’Amérique, ils commencent chez nous à devenir aussi communs que les hamburgers…

 

Pour 6 bagels 

  • 450g de farine T65,
  • 10g de levure boulanger
  • 9g de sel,
  • 230g d’eau,
  • 30g de sucre,
  • 18g d’huile d’olive,
  • graines de carvi, de sésame, de pavot.  de farine de maïs – facultatif-.

Pochage :

  • 3l d’eau,
  • 20g de fécule de pomme de terre,
  • 20g de cassonade,
  • 40g de sel.

 

Dans un saladier ou dans la cuve du robot mettre la farine, la levure émiettée d’un côté, le sel et le sucre de l’autre, ajouter l’huile d’olive et l’ eau à température ambiante et pétrir au crochet ou à la main environ 8/10 min pour obtenir une pâte homogène.

La prochaine fois j'essaie de pétrir au robot

Fariner le plan de travail, diviser le pâton en 6 portions égales et à l’aide de la paume de la main former des boules

Recouvrir d’un torchon propre pour éviter qu’une croûte n’apparaisse à la surface et travailler chaque morceau l’un après l’autre pour obtenir les bagels.

Les aplatir avec la paume de la main pour obtenir des boudins d’environ 15/20cm de long,  les enrouler autour de la main pour former les anneaux, comme ci-dessous.

 

Attention, le trou doit être large de 5 à 6cm car la pâte très élastique a tendance à se refermer rapidement. Poser les roues au fur et à mesure sur un plateau légèrement fariné, les couvrir avec un torchon le temps de former les autres bagels puis laisser pousser environ 2 heures.

Quand les bagels ont doublé de volume, porter à ébullition les 3 litres d’eau avec la cassonade, le sel et la fécule et les pocher d’un côté pendant environ une minute, les retourner et les pocher encore 30 secondes. Les retirer à l’aide d’une écumoire et débarrasser sur un linge pour absorber l’excès d’humidité. Les poser ensuite  sur la plaque du four recouverte d’un tapis en silicone éventuellement poudré de farine de maïs ou plus simplement d’une feuille de papier cuisson beurrée*. Badigeonner au pinceau  avec un peu d’œuf.

 

Enfourner 15/20min à 220° four ventilé préchauffé, les bagels doivent avoir une belle couleur dorée. Refroidir sur grille. Les garnir comme bon vous semble…

Les miens n'avaient pas la même texture qui semble être briochée. Hooo!!!! il va falloir recommencer .... chouettttt

en version sucrée

Posté par luccetatou à 17:50 - Apéritifs, verrines & Co - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire